Un drame , des rescapés , des descendants ... L'histoire est-elle sur le point de se répéter ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sarah Coleman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sarah Mary Coleman

avatar

Féminin
Nombre de messages : 63
Age : 24
* H0w 0ld is Y0ur Character ? : 17 Printemps
* Citati0n ? : La MOrt Serait Sûrement Une Délivrance ...
* Have a Secret ? : Si C'Est Un Secret, C'Est Que Ca Ne Te Regarde Pas NOn ?
Date d'inscription : 22/01/2008

_M0re Ab0ut Y0ur Character *
_Envie du m0ment *: MOurir & Partir D'Ici
_Relati0nship's *:
_P0pular ? *:
40/100  (40/100)

MessageSujet: Sarah Coleman   Mer 23 Jan - 17:46

    _IDENTITY *

    Nom : Coleman
    Prénom(s) : Sarah & Mary
    Surnom(s) : A vous de voir ...
    Age : 17 ans
    Date et lieu de naissance : Le 3 février 1990, à Londres.
    Nationalité : Anglaise

    _THAT'S THE CHARACTER *

    Trois qualités principales : Intelligente - Sensible - Attachante
    Trois défauts principaux : Froide - Distante - Réservée

    Caractère : Au premier abord, Sarah paraît froide et très distante. Elle l'est, mais surtout en apparence, car il suffit de la connaître un peu pour se rendre compte qu'elle a un coeur d'or. Mais tout le monde n'a pas la chance de la voir baisser sa garde et arborer un visage souriant. Ce n'est que très rare, et depuis qu'elle est au centre, ça n'est encore jamais arrivé. Avec ce qu'elle a vécut, elle a apprit à se forger une carapace, et à ne pas montrer ses véritables sentiments. Elle a la même expression lorsqu'elle va assez bien, que lorsqu'elle est triste, désespéré, ou en colère. Elle n'aime pas beaucoup parler, et paraître froide et distante l'aide à éloigner les gens et leurs questions. Les questions ? Elle déteste ça, et ici, c'est très souvent d'actualité. Tout le monde veut savoir pourquoi on vous a placé ici, où vous étiez avant, ce que vous avez vécut, tout y passe, mais avec Sarah, vous aurez beau lui demander des choses à propos de sa vie avant le centre, elle ne dira rien, du moins pour le moment. Qui sait ? Peut être que quelqu'un réussira à lui faire comprendre qu'elle n'y est pour rien ? Que si ses parents ne lui ont pas donné l'amour qu'elle attendait, ce n'est pas de sa faute, que si Lucas est partit, ce n'était pas pour qu'elle le suive et que si elle est ici, c'est pour reprendre sa vie en main, et arrêter de penser à la fin. Mais pour le moment, elle n'a pas l'intention de parler d'elle, garder une part de mystère, pour elle c'est une façon de se protéger, de se préserver de la méchanceté et de la violence humaine. Surtout que depuis son arrivée ici, elle a remarqué, à force d'observer comme elle le fait, l'agressivité de certains, leur méchanceté envers d'autre, et elle n'a aucune envie de subir la même chose. Autant tout garder pour elle, même si dans le fond, ça lui fait encore plus mal. Au centre, elle ne s'y sent pas à sa place, quoique bien mieux que chez elle. Le fait de ne pas pouvoir sortir quand elle le veut, de devoir respecter des horaires, des régles, ça lui rappelle trop son enfance, ses parents par la même occasion, donc l'enfer. Elle a hâte d'atteindre la majorité pour pouvoir partir d'ici, ou mieux, de trouver une façon de mettre fin à ses jours, sans se rater. Mais en attendant, elle passe beaucoup de temps à lire. La littérature, elle adore. Elle met également beaucoup de coeur dans son travail, contrairement à beaucoup d'autres pensionnaires du centre. Très intelligente, Sarah passe peu de temps à travailler, mais ça ne l'empêche pas d'être l'une des meilleurs élèves de sa classe, et de tourner autour des seize de moyenne. Elle a aussi une grande qualité, ou plutôt facilité peut être, c'est que malgré son silence, elle est très attachante, et attire la sympathie des gens. Ce qui l'énerve assez, car elle cherche à les éloigner d'elle, mais beaucoup d'entre eux ne s'arrêtent pas à la froideur que renvoie son visage.

    Physique : Sarah est de taille moyenne, mais un peu trop petite à son goût. Elle atteint à peine les 1.65, et ça l'embête beaucoup. Très jolie, ses traits sont fins et délicats, mais l'expression de son visage est froide et distante. Elle se sert de ça pour éloigner les gens, les empêcher de lui parler et de lui poser tout un tas de questions, ce qui ne réussit pas toujours. Elle a les yeux marrons clair, tirant sur le verre, bordés de longs cils noir. Elle a de longs cheveux bruns, ondulé, qui lui arrive un peu en dessous des épaules. Parfois elle les attache, d'autre fois elle les laisse tomber en cascade sur ses épaules ou encore elle les lisse. Elle aime changer de coiffure de façon assez régulière, mais n'a jamais touché à sa couleur de cheveux, qu'elle n'échangerait pour rien au monde. Elle a un visage harmonieux, un front haut et lisse qui a une certaine époque était recouvert par une fine frange, un nez droit et émincé, et une bouche fine et bien dessiné, qui lorsqu'elle sourit laisse voir des dents blanches et bien alignées. Quand à son corps, il est très bien proportionné. Ni trop mince ni trop grosse, Sarah a des formes là où il en faut qui lui conviennent parfaitement.

    Manie(s), tic(s) : Lorsqu'elle est embarassé, elle rougit très facilement, et devient quelque peur maladroite dans ses gestes.

    _TASTES *

    Passion(s) : La littérature & la musique
    Genre de musique écouté : Rock & Electro
    Chanson du moment : "Underclass Hero" de Sum 41
    Plat préféré : Pizza
    Couleur préférée : Noir
    Film préféré : "Orgueil & préjugés"
    Livre préféré : "Le pacte" de Jodi Picoult
    Sourire, Rire ou Pleurer ? : Désespérer, c'est possible ?
    Type d'homme/femme : Sarah aime les hommes grands, beaucoup plus grands qu'elle. Ca lui donne le sentiment d'être protégé, de ne rien risquer, et avec son passé, elle a vraiment besoin de cette sensation. Elle aime les personnes attentionné qui lui donne de l'affection, celle qui pendant toute son enfance, lui a manqué et qui encore aujourd'hui la hante. Elle a besoin de quelqu'un de patient, qui lui laissera du temps pour acquérir assez de confiance en elle et en lui, pour qu'elle puisse enfin parler de son passé et s'ouvrir un peu plus aux autres. Elle a besoin d'être comprise, d'avoir à ses côtés d'un homme intelligent qui saura lui redonner goût à la vie pour qu'elle laisse enfin derrière elle les mutilations et ses envies suicidaire.
    Citation : Ne pas repporter au lendemain ce que l'on peut faire le jour même.

    _LIFE AND MORE ? *

    Biographie : Sarah est née à Londres, au début du mois de février. Ses parents, issus tout deux d'une famille d'aristocrate, sont extrèmement riches, et ont tout deux hériters de leur grands parents respectifs. Les deux héritages mis en commun, ils est difficile de trouver plus riche au coeur de Londres. Mais plus on est riche, plus on est avare et égocentrique. Tout passe d'abord par eux, et les autres viennent seulement après, même leur propre fille. Durant son enfance, Sarah a énormément souffert du manque d'amour et d'attention de ses parents, et aujourd'hui encore, elle est hanté par cette enfance malheureuse et stricte qu'à été la sienne. Elle n'a jamais pu faire ce qu'elle voulait. Tout était programmé d'avance, et si ses parents n'avaient pas donnés leur accord, elle ne pouvait pas sortir de sa chambre, pas aller dehors avec ses amis, ni même regarder la télé ou écouter de la musique. Elle se sentait emprisonné, prise au piège dans sa propre maison, et rêvait d'atteindre sa majorité très rapidement. Elle ne supportait plus ce manque d'indépendance et de liberté et a commencé à se mutiler. Mais elle n'avait pas le choix, et Lucas, son meilleur ami l'a beaucoup aidé à surmonter tout ça. Et un jour, tout a basculé. Lucas a décidé de mettre fin à sa vie, et il a sauté du dernier étage du lycée. Sarah était dans la cour à ce moment là, et il a poussé son dernier souffle dans ses bras. Hanté par son image, elle a eu beaucoup de mal à dormir pendant des jours, et à un moment, il fallait que ça arrive, elle a craqué. Elle s'est enfoncé des lames de rasoir dans le bras, encore plus profondément que d'habitude, puis elle a tenté ses veines, et à la vue de tout ce sang, de sa tête qui tournait, elle a finit par s'évanouir. Elle a été sauvé de peu par les médecins, car lorsqu'on l'a retrouvé inconsciente, assise dans sa salle de bain, elle avait déjà perdu énormément de sang. A son réveil, elle apprit que ses parents l'envoyaient dans un centre au Etats-Unis. Elle s'en fichait, plus loin d'eux elle était, mieux elle se portait. Elle fit donc ses valises sans opposer de résistance, et cela fait maintenant presque trois mois qu'elle est dans ce centre. Elle ne parle à pratiquement personne, mais va très vite devenir amie avec Heather. Elle apprécie beaucoup Nathan, même si elle ne lui parle presque pas, et se contente de l'observer, comme elle en a l'habitude. Réussira-t-elle a oublié son passé ? Sera-t-elle l'une des prochaines victimes du centre ? ...


Dernière édition par le Mer 23 Jan - 20:18, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heather Line McCraw
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 221
Age : 23
* H0w 0ld is Y0ur Character ? : 16 Years 0ld . .
* Citati0n ? : La m0rt d0ìt être un sì beau v0yage p0ur que pers0nne n'en revìenne jamaìs. .
* Have a Secret ? : 0uìì bìensûr , maìs sì j'te l'dìsaìs ça n'en seraìt plus un x)
Date d'inscription : 28/12/2007

_M0re Ab0ut Y0ur Character *
_Envie du m0ment *: D0rmììr ah'ah' x )
_Relati0nship's *:
_P0pular ? *:
35/100  (35/100)

MessageSujet: Re: Sarah Coleman   Mer 23 Jan - 18:02

    _Ma chérie ! =D
    Super début de fiche , bonne chance pour la suite =).
    [J'ai adoré le passage de l'anecdote qui m'a un peu fait penser à ce que je vis en ce moment xP]
    Par contre , relis bien le règlement , ce n'est pas le bon code puce x).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-terrifying-school.forum-actif.net
Sarah Mary Coleman

avatar

Féminin
Nombre de messages : 63
Age : 24
* H0w 0ld is Y0ur Character ? : 17 Printemps
* Citati0n ? : La MOrt Serait Sûrement Une Délivrance ...
* Have a Secret ? : Si C'Est Un Secret, C'Est Que Ca Ne Te Regarde Pas NOn ?
Date d'inscription : 22/01/2008

_M0re Ab0ut Y0ur Character *
_Envie du m0ment *: MOurir & Partir D'Ici
_Relati0nship's *:
_P0pular ? *:
40/100  (40/100)

MessageSujet: Re: Sarah Coleman   Mer 23 Jan - 18:13

    Merci ma chériie =D
    Je suis au bord de l'explosion là, j'y suis depuis que je suis rentrée des cours, xD ! Je vais aller me faire une petite pause goûter, MDR !
    T'exagère, vouloir me faire dire que je suis stupide ... t'abuse là, lOl !

    [Oups ... je suis grave désolé pour mon petit passage :S]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heather Line McCraw
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 221
Age : 23
* H0w 0ld is Y0ur Character ? : 16 Years 0ld . .
* Citati0n ? : La m0rt d0ìt être un sì beau v0yage p0ur que pers0nne n'en revìenne jamaìs. .
* Have a Secret ? : 0uìì bìensûr , maìs sì j'te l'dìsaìs ça n'en seraìt plus un x)
Date d'inscription : 28/12/2007

_M0re Ab0ut Y0ur Character *
_Envie du m0ment *: D0rmììr ah'ah' x )
_Relati0nship's *:
_P0pular ? *:
35/100  (35/100)

MessageSujet: Re: Sarah Coleman   Mer 23 Jan - 18:17

    _XD
    Pour le passage t'en fais pas va , c'est pas grave j't'en veux pas Wink
    Mais tu sais en fait . . Faut bien regarder dans le règlement , toujours pas le bon code (je sais , je suis chiante =S mais avoue que je n'oserais jamais te faire dire une telle chose de toi voyons ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-terrifying-school.forum-actif.net
Sarah Mary Coleman

avatar

Féminin
Nombre de messages : 63
Age : 24
* H0w 0ld is Y0ur Character ? : 17 Printemps
* Citati0n ? : La MOrt Serait Sûrement Une Délivrance ...
* Have a Secret ? : Si C'Est Un Secret, C'Est Que Ca Ne Te Regarde Pas NOn ?
Date d'inscription : 22/01/2008

_M0re Ab0ut Y0ur Character *
_Envie du m0ment *: MOurir & Partir D'Ici
_Relati0nship's *:
_P0pular ? *:
40/100  (40/100)

MessageSujet: Re: Sarah Coleman   Mer 23 Jan - 18:34

    J'ai cru que je devenais folle à voir qu'il fallait mettre ce code et qu'en fait c'était pas ça [je me comprend, xD] Mais je viens de capter, xD !
    Vu que je l'avais lu la dernière fois j'avais la flemme de me retaper toute la lecture alors dès que j'ai trouvé le "code", je me suis arrêté. Ca m'apprendra pour la prochaine fois !
    Mais là ça m'embête parce que c'est pas vrai non plus =D [quoique ... tu m'as bien fait poireauter pour trouver ce pu**n de code, lOl]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah Mary Coleman

avatar

Féminin
Nombre de messages : 63
Age : 24
* H0w 0ld is Y0ur Character ? : 17 Printemps
* Citati0n ? : La MOrt Serait Sûrement Une Délivrance ...
* Have a Secret ? : Si C'Est Un Secret, C'Est Que Ca Ne Te Regarde Pas NOn ?
Date d'inscription : 22/01/2008

_M0re Ab0ut Y0ur Character *
_Envie du m0ment *: MOurir & Partir D'Ici
_Relati0nship's *:
_P0pular ? *:
40/100  (40/100)

MessageSujet: Re: Sarah Coleman   Mer 23 Jan - 20:19

    Raison de la venue du personnage à l'internat : Il y a de cela un peu plus de quatre mois, Mme Collins, la femme de chambre de la famille Coleman se rendit dans la chambre de Sarah, pour lui demander de rejoindre sa mère, qui l'attendait au salon. Elle frappa à la porte, et la jeune fille ne répondit pas. Mme Collins frappa une seconde fois, mais toujours aucune réponse. Elle décida d'entrer, et poussa la porte de la chambre. Sarah n'y était pas, mais son sac et sa veste étaient posés sur son lit. Mme Collins s'empressa de mettre la veste sur un ceintre avant de la ranger dans le dressing, pour épargner à Sarah une réprimande de la part de sa mère, si elle venait à passer dans la chambre. Puis elle posa le sac au pied du lit, et passa sa main sur la couverture, pour y enlever les plis. Elle s'approcha de la fenêtre et observa le magnifique jardin qui s'offrait à sa vue. Souvent, elle se prenait à rêver de vivre à leur place, imaginant Mme Coleman femme de chambre, et souriant à l'idée de voir son mari travailler en tant que jardinier. Elle sourit et alors qu'elle tournait la tête vers la droite, elle poussa un cri strident. La porte de la salle de bain était restée ouverte, et Sarah était étendue par terre, dans une marre de sang. La domestique courut sur le palier et se mit à hurler. Les époux Coleman accoururent immédiatement, et allèrent voir leur fille tandis que Mme Collins prévenait les pompiers. Tout se passa très vite, et deux heures plus tard, Sarah était dans une chambre d'hôpital, endormie et vivante. Les médecins dirent aux parents qu'ils avaient eu beaucoup de chance. Sarah avait perdue beaucoup de sang, et si on l'avait trouvé deux ou trois heures plus tard, ils n'auraient rien put faire. Les époux Coleman étaient soulagé de voir leur filles vivantes, ils n'était pas non plus sans coeur, mais après cette tentative de suicide, il était hors de question de la garder chez eux. C'est pourquoi ils l'envoyèrent dans ce centre, aux Etats Unis, espérant qu'elle retrouverait le droit chemin, sans savoir que son seul problème, c'était eux, et leur manque d'affection et leur surplus d'autorité.

    Anecdote : Sarah venait de rentrer des cours. Depuis quelques jours, elle se sentait encore plus mal que d'habitude. Elle ne mangeait presque pas, elle s'ennuyait tout le temps, plus rien ne l'intéressait, pas même le nouveau roman de l'un de ses auteurs favoris. Elle en avait marre de tout, et l'image de Lucas la hantait sans arrêt. Elle n'arrivait plus à dormir depuis sa mort, ou plutôt, de son suicide. Il avait sucombé dans ses bras, étendu dans la cour du lycée, la bouche en sang, un sourire aux lèvres. Il venait de sauter du cinquième et dernier étage de l'établissement. Sarah n'aurait jamais dû voir cela, mais son professeur l'avait envoyé faire des photocopies au moment même où Lucas sautait. Elle s'est précipité vers lui, et il lui a fait un sourire, le dernier, puis il est partit. Pour un monde meilleur ? Elle ne savait pas, elle l'espérait pour lui. Sa mort lui faisait de la peine, elle se sentait plus seule que jamais, mais elle savait au fond que c'était mieux ainsi. Elle aurait eu encore plus de mal à le voir souffrir un peu plus chaque jour, plutôt qu'à devoir accepter son départ. C'est lui qui l'avait voulu, elle ne pouvait pas lui en vouloir. Mais ça ne l'empêchait pas de se sentir mal et de ne pas pouvoir enlever de sa tête sa dernière vision de lui, la bouche ensanglanté, le regard brillant, heureux de savoir qu'il quittait enfin ce monde si horrible et injuste envers lui. En poussant la porte du manoir dans lequel elle résidait, Sarah pensait à Lucas, elle irait le voir dans l'après-midi lui déposer des fleurs, des roses blanches, il aimait ça autant qu'elle. Elle sourit en pensant à ce qui les liait pour toujours l'un à l'autre, et referma la grande porte derrière elle. Elle commença à grimper les escaliers pour rejoindre sa chambre, et là, sans prévenir, la voix autoritaire de sa mère se fit entendre. « Va dans ta chambre, fais tes devoirs, Miss Collins te préviendra quand tu devras descendre pour dîner. » Puis elle s'éloigna, le bruit de ses pas résonnant aux oreilles de Sarah comme une horrible chanson impossible à arrêter. Alors qu'elle continuait à grimper les marches, une larme coula sur sa joue, qu'elle essuya du bout des doigts. Elle entra dans sa chambre et alla s'enfermer dans la salle de bain. Sa mère était la pire chose qui existait sur terre, après son père bien entendu. Jamais une parole chaleureuse, jamais la moindre attention, toujours des ordres, des réprimandes, des interdictions. Sarah n'en pouvait plus, elle en avait marre de tout ça. Elle devrait faire comme Lucas. Après tout, ce sourire paisible avant son dernier souffle, n'était-il pas une invitation à le rejoindre ? A quitter ce monde cruel pour en regagner un plus paisible, plus tranquille ? Elle leva les yeux vers le miroir, et passa sa main dessus, comme si elle voulait caresser son propre visage. Une nouvelle larme coula sur sa joue, mais cette fois-ci, elle la laissa descendre le long de sa joue, pour venir mourir au coin de sa lèvre et répendre un petit goût salé dans sa bouche. Sarah se redressa, elle ouvrit le placard sous le lavabo et elle prit dans ses mains les lames de rasoir qui s'y trouvait. Elle les observa, puis releva les manches de ses bras. Des cicatrices, des blessures sur le point de disparaître, et quelques autres plus récentes, datant de seulement un ou deux jours. Elle observa à nouveau les lames, et elle s'en enfonça une dans la chair, encore plus profondément que d'habitude, serrant les dents pour résister à la douleur. Elle le fit plusieurs fois, son sang coulant abondamment, et formant une tâche rouge sur le sol, qui grossissait un peu plus au fur et à mesure que les minutes passaient. Puis elle passa son doigt sur les veines de son poignet. Elle s'était souvent mutilé, elle le faisait depuis des années, mais jamais elle ne s'était attaqué à ses veines. Aujourd'hui, c'était le bon jour. Elle enfonça la lame, serra les dents, laissa les larmes inonder son visage pâle, puis elle poussa, la faisant pénétrer plus profondément dans sa chair, pour finalement la faire avancer et tracer une ligne de plusieurs centimètres. Elle ne retira pas la lame et observa le sang qui jaillissait à flots de son poignet. Sa vue se brouillait petit à petit. Elle tomba assise sur le sol de la salle de bain, le dos contre la baignoir, et quelques minutes plus tard, elle gisait sur le sol, au milieu de son sang, qui continuait à couler des nombreuses plaies qui couvraient ses bras.

    Famille : Sarah a toujours considéré ses parents comme des étrangers. Durant son enfance, et encore aujourd'hui, ils passèrent leur temps à lui donner des ordres, lui exprimer leur mécontantement, lui faire des remarques désagréables et lui interdire tout ce qu'un enfant de son âge voudrait pouvoir faire. Jamais, ils ne lui ont montré le moindre signe d'affection. Ils ne la prennaient jamais dans leur bras, ne lui faisait jamais de bisous et ne parlaient jamais avec elle, excepté lorsqu'il s'agissait de la réprimander ou de lui ordonner quelque chose. Elle s'est toujours senti de trop, comme si ses parents n'avaient jamais voulu d'elle, et essayaient de la faire passer pour absente. Durant tout le temps qu'elle a passé avec eux, elle était prisonnière, étouffée, inutile et surtout, elle savait que pour eux, elle était un problème, et non un bonheur comme pour la plupart des parents. Elle a très mal vécut son enfance ainsi que son adolescence, et aujourd'hui, maintenant qu'elle est loin d'eux, elle les déteste plus que tout. Et même si elle ne se plaît pas au centre, elle espére qu'ils vont l'y laisser jusqu'à sa majorité, pour ne pas être obligé de revenir vivre dans ce manoir qui pour elle, est l'enfer. L'adaptation à la vie au centre, ça a été très dur pour elle, malgré les interdictions qui ressemblaient fortement à celles qui furent les siennes pendant des années, elle a eu dû mal à se faire à la présence des autres. D'ailleurs, elle préfére de loin rester seule dans son coin que se mêler à la foule. Mais sa réserve et sa façon de rester en retrait ne l'a pas empêcher de remarquer Nathan Sanders. Elle lui a parlé quelque fois, mais très peu, elle n'a pas pour habitude de bavarder comme beaucoup d'autres élèves du centre. Elle préfére observer, se faire une idée des autres en voyant comment ils se comportent en fonction des situations. Et le fait que Nathan soit très patient, autonome et généreux lui a sauté aux yeux. Pour elle, c'est l'homme parfait. Mais elle sait que dans la vie, il faut rester réaliste, il n'est pas pour elle. Elle est beaucoup trop mystérieuse pour lui, beaucoup trop complexe, elle est suivit par le malheur et les problèmes, alors ce n'est même pas la peine d'y penser. Elle est lui, c'est seulement un rêve, auquel elle adore se laisser aller à rêver. Elle fera très vite la rencontre de Heather, avec qui elle va très bien s'entendre, et nouer une forte amitié, ce qui peut être, l'aidera à parler, et à exprimer sa douleur autrement que par la mutilation et le suicide, qui lui occupe sans arrêt l'esprit. Quitter ce monde et rejoindre Lucas, elle y pense souvent, mais depuis son arrivée au centre, impossible de mettre la main sur des cachets, sur une arme, ni même sur des objets coupants.

    Etat Civil : Célibataire
    Attirance Sexuelle : Hétéro'

    _ABOUT YOURSELF *

    Prénom ou pseudo : Marie
    Âge : 14 ans
    Ou avez-vous connu le forum ? : Par ma chériie =D
    Niveau de présence /7 ? : 5/7 [ça dépendra des cours]
    Niveau de RP /10 ? : Euh ... je dirais au moins 5/10 [histoire d'avoir la moyenne, xD]
    Que pensez-vous du design’ /20 ? : 20/20 ! Il est MA-GNI-FI-QUE !
    Code du règlement : L'admin est méchante [nan nan, c'est pas vrai =D]
    Avatar : Rachel Bilson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heather Line McCraw
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 221
Age : 23
* H0w 0ld is Y0ur Character ? : 16 Years 0ld . .
* Citati0n ? : La m0rt d0ìt être un sì beau v0yage p0ur que pers0nne n'en revìenne jamaìs. .
* Have a Secret ? : 0uìì bìensûr , maìs sì j'te l'dìsaìs ça n'en seraìt plus un x)
Date d'inscription : 28/12/2007

_M0re Ab0ut Y0ur Character *
_Envie du m0ment *: D0rmììr ah'ah' x )
_Relati0nship's *:
_P0pular ? *:
35/100  (35/100)

MessageSujet: Re: Sarah Coleman   Mer 23 Jan - 20:24

    _Parfait Darling =)
    Fiche Validée =D.
    Amuse toi bien hihi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-terrifying-school.forum-actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sarah Coleman   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sarah Coleman
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Elections US: Sarah Palin plus populaire que McCain
» Sarah Wild
» Sarah Eilanö
» Sarah Peverell
» Le GOP a depense 150.000$ pour habiller Sarah Palin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.:.Terrifying Boarding School.:. :: »_AT THE BEGiNNiNG * :: _PRESENTATi0N * :: _WELC0ME iN HELL *-
Sauter vers: