Un drame , des rescapés , des descendants ... L'histoire est-elle sur le point de se répéter ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une arrivée pas comme les autres [Pv.. Pour l'instant..]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Éternellya Céleste
Danger0us N' Sexy Girl'Z
avatar

Féminin
Nombre de messages : 40
Age : 25
* H0w 0ld is Y0ur Character ? : 17
Date d'inscription : 20/01/2008

_M0re Ab0ut Y0ur Character *
_Envie du m0ment *:
_Relati0nship's *:
_P0pular ? *:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Une arrivée pas comme les autres [Pv.. Pour l'instant..]   Mar 29 Jan - 1:47

Une arrivée pas comme les autres…



Un véhicule de police se stationna en avant de la porte d’entrée de l’école où séjourne une quantité incalculable de filles et de garçons. Un homme vêtu d’un uniforme, le conducteur, en sorti, des menottes dans les mains. Il était plutôt grand, il devait au moins mesurer un bon six pieds et était également plutôt très bâti. Il contourna la voiture d’un pas décidé pour se diriger vers la porte arrière droite et l’ouvrit d’un geste brusque. Une jeune adolescente aux longs cheveux blonds et roses en sortie. Elle était vêtue d’une petite jupe assez courte de couleur rose et d’un joli chandail bleu, qui lui allait super bien, en d’autres mots, elle était très jolie. Son expression, lui par contre, n’était pas très joviale. Le policier, d’un ton sec et autoritaire, lui dit :

« Allez, tourne-toi Éternellya, que je te mette les menottes… »

La jeune adolescente de dix-sept ans le regarda de ses magnifiques yeux bleus, qui avaient une expression de colère, une colère noire. Elle ne dit pas un mot et se contenta de suivre l’ordre de l’homme, avec un sourire amusé, comme si quelque chose lui trottait derrière la tête. Éternellya était une fille qui détestait par-dessus tout l’autorité et n’aimait encore moins les policiers, ceux qui était en haut de la pyramide. Pourquoi les détestaient-elle tant? Eh bien, pour d’incalculables raisons, pour dire vraie, elle s’était souvent faite arrêter par l’un d’eux, pour biens des raisons.

Plusieurs élèves, attirée par la scène, s'étaient déplacées tout près de la voiture. Éternellya se contentait de regarder tout autour d'elle, pour inspecter les lieux. Un peu partout, des petits groupes de personnes jouaient de la musique ou faisaient du skateboard, par exemple. Le policier entraînait à présent la jeune fille qui faisait au moins une tête de moins que lui, vers la grande porte d'entrée. Éternellya, elle, écouteurs aux oreilles se contentait d’écouter sa musique. Juste devant la porte, elle s’arrêta nette, réussit à se retourner puis fit face au policier. D’une voie à la fois mélodique et sarcastique elle dit :


« Je crois que je suis capable de marcher sans ton aide, va dont chercher mes valises, je vais t’attendre ici »

L’homme eut une petite hésitation, puis se retourna et se dirigea vers sa voiture blanche. À ce moment, un sourire se fit sur les lèvres de la demoiselle, dans sa main, se trouvait une toute petite clé, qu’elle avait réussit à enlever au policier lorsqu’il était distrait, pas très futé celui-là, pensa-t-elle alors. Il était certainement nouveau, pensa-t-elle, puisqu’elle ne l’avait encore jamais rencontré, et croyez-moi, elle les connaissait presque tout, du moins, de vue. En moins de temps qu’il le faut pour le dire, elle s’était défaite des menottes qu’elle avait lancées dans un petit buisson non loin de là. Le policier était maintenant à la voiture, ouvrit le coffre arrière pour en sortir deux grosses valises ainsi qu’un étui de guitare, mais lorsqu’il se retourna, il n’y avait plus aucune trace de la jeune fille.

Éternellya n’avait pas prit la fuite et ne s’était pas cacher, elle savait très bien que cela ne servait à rien. Non, elle était entrée dans l’école, sa nouvelle demeure. Le fait de changer de pensionna ne lui dérangeait guerre, puisqu’en cinq ans, elle en avait fait une dizaine et à chaque fois, c’était presque toujours pareil. Elle était à présent devant la porte, sans bouger, elle se contentait de regarder autour d’elle. Quelques personnes étaient présents en groupes et parlaient sans trop ne s’occuper d’elle. Elle avait été discrète, personne ne s’était retourné à son entré.


« J’en aie déjà vu des plus beau… »

Dit-elle alors à voie basse. Elle fit le tour de la pièce des yeux puis une voie s’adressant dans sa direction se fit entendre.



Hj: Petit Rp... Je ferai mieux la prochaine fois... xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Taylor

avatar

Masculin
Nombre de messages : 52
Age : 25
* H0w 0ld is Y0ur Character ? : 16 years
* Citati0n ? : Life's like a chocolate box
* Have a Secret ? : /Shut
Date d'inscription : 27/01/2008

_M0re Ab0ut Y0ur Character *
_Envie du m0ment *: Toi ... =D
_Relati0nship's *:
_P0pular ? *:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une arrivée pas comme les autres [Pv.. Pour l'instant..]   Mar 29 Jan - 22:37

    < Teacher > Je pense qu'Hemingway à ce moment là de sa vie, se sentait ... blahblahblah


    Au fond de la classe entre deux filles qui se faisaient les ongles, Aaron, tête posée sur son trieur regardait au dehors à travers la fenêtre mal lavée de la salle 203. Le cours de littérature était la seule matière durant laquelle il s'ennuyait. D'un naturel attentif à curieux, il s'intéressait à peu près à tout, sauf à la littérature américaine qui pour lui, était plus que pauvre. Le professeur n'aidant en rien. Il était jeune, pas plus que la trentaine et pourtant déjà rébarbatif, il récitait ses cours sur un ton monocorde, rien de pire pour endormir ses élèves, mais si à la limite il disait des choses dignes d'interêt, Aaron ferait au moins l'effort de l'écouter de temps en temps, mais ce n'était pas le cas. Pourtant le jeune adolescent s'en sortait pas trop mal dans cette matière, il n'avait cas se reporter à son livre et chercher quelques cours sur internet qui à son goût était beaucoup moins fastidieux que ceux donnés par l'enseignant.



DRIIING



    Enfin, 15h30 heure de délivrance, Aaron s'empressa de quitter la pièce qui après 3 heures de cours commençait sérieusement à empester. C'est avec un grand soulagement pour lui et ses narines, qu'il se retrouva dans le couloir. Il comptait rejoindre sa chambre pour sûrement y croiser Aydan ou Ren, ou peut être même les deux. Mais avant, une petite envie pressante survint, il fit donc un petit détour aux toilettes. Une fois fait, il arriva dans hall d'entrée du bâtiment, il était nécéssaire de passer par ici pour rejoindre les dortoirs. Heureusement grâce à son petit détour, il avait évité l'heure de pointe, où tous les élèves sembalient se rassembler dans l'entrée entre deux cours. C'est donc quasi seul qu'il arriva dans le grand espace d'accueil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Éternellya Céleste
Danger0us N' Sexy Girl'Z
avatar

Féminin
Nombre de messages : 40
Age : 25
* H0w 0ld is Y0ur Character ? : 17
Date d'inscription : 20/01/2008

_M0re Ab0ut Y0ur Character *
_Envie du m0ment *:
_Relati0nship's *:
_P0pular ? *:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une arrivée pas comme les autres [Pv.. Pour l'instant..]   Mar 29 Jan - 23:40

Éternellya, entendant une voie dans sa direction, avait eu le réflexe de se retourner, mais personne ne semblait lui avoir parlé. Ce n’était peut-être que le fruit de son imagination, ou tout simplement quelqu’un qui avait parlé un peu plus fort. Elle observait les lieux, étant très attentive à chaque bruit, tout en regardant chaque personne qui était présent dans la pièce, de haut en bas. Il faut dire que lorsque Éternellya changeait de pensionna, elle observait toujours le comportement des gens pendant les premiers jours, puis elle y faisait sa place. De nature très observatrice et solitaire, elle n’avait besoin de personne et elle se débrouillait toujours par elle-même, sans demander aucune aide.

Les cours ne devaient pas être terminés, puisqu’il n’y avait quasiment personne dans le Hall. Entendant un bruit de pas derrière la porte principale, elle alla s’asseoir dans un petit coin sombre de la pièce. C’était le policier qui revenait, ses bagages aux bras, il la cherchait, il n’y en avait aucun doute. Il parcouru la pièce des yeux sans la voir, puis laissa les valises à l’entrée et retourna à l’extérieur.


« Quel idiot celui-là… »

Pensa-t-elle alors, puisque n’importe qui pouvait maintenant prendre ses valises ainsi que sa guitare et repartir. Elle se releva puis retourna en avant de la porte juste à temps pour prendre se qui lui appartenait, puisqu’un personne, à l’air un peu rebelle, s’en venait vers cette direction. Accompagnée de ses valises, elle retourna où elle était assise et se r’assis sur ses bagages, laissant son étui de guitare à côté d’elle. La cloche de l’école retentit alors signalant la fin des cours et quelques minutes à peine plus tard, le hall fut bondé d’élèves. Elle sortit son Ipod de son magnifique sac noir et rose, et leva le son un petit peu, puisque c’était sa chanson préféré du moment " Untouched – The Veronicas "

Elle se mit à fredonner les paroles d’une voie mélodique pendant que quelques élèves en passant près d’elle la regardaient, se demandant certainement qui elle était. Éternellya ne se contentait de les regarder à leur tour, sans leur adresser la parole. Un peu plus tard, le regroupement d’élèves avait pour ainsi dire, disparue, il ne restait que quelques groupes d’individu qui parlait entre eux. L’adolescente de dix-sept ans se demandait à présent, très amusée, où avait pu passer le policier. Était-il toujours à l’extérieur à sa recherche? Où était-il parti? Ce qui l’aurait étonnée, mais qui sais? Peut-être qu’un de ses collègues lui avait fait part de son expérience avec la jeune fille ici présente, mais Éternellya se souvint alors qu’elle devait avoir un rendez-vous avec la directrice, mais l’heure ne lui avait pas été mentionné. De toute façon, elle n’avait pas très envie en se moment. Elle regarda son poignet de droite, mais se souvint qu’elle avait laissé sa montre à une fille de son ancien pensionna, probablement la seule demi vrai amie qu’elle avait eu dans sa vie.

Un garçon semblant avoir à peu près le même âge qu’elle passa alors tout près de l’endroit où elle était assise. Elle se leva et se dirigea vers lui, elle lui dit alors d’un ton qu’elle jugea être assez amical :


« Heu… Excuse moi… Tu n’aurais pas l’heure par hasard? »

Ce n’était vraiment pas son genre d’aborder les gens à son arrivé même au pensionna, mais la curiosité avait pris le dessus sur ses principes. Peut-être qu’il ne lui répondrait même pas. Elle savait que se pensionna n’était pas très réputé et qu’il y avait un nombre incalculable de délinquant et de personnes en difficultés, mais elle avait tout de même tenté le coup…




Hj: Je n'aie pas beaucoup d'inspiration aujourd'hui.. xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une arrivée pas comme les autres [Pv.. Pour l'instant..]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une arrivée pas comme les autres [Pv.. Pour l'instant..]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» Un journée presque comme les autres.../ PV électrique/
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Une prof pas comme les autres(Fini)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.:.Terrifying Boarding School.:. :: »_iN THE B0ARDiNG SCH00L * :: _ENTRY *-
Sauter vers: